Début

On décolle de Paris en voiture sous la pluie, direction Cherbourg pour prendre le ferry.

Et le ferry, c’est pourri ! Enfin en tout cas le notre, qui ne nous permet pas d’aller sur le pont supérieur, en plus c’est tout petit et quand on y passe toute la nuit avec le mal de mer baaaaah… ^^

Mais on arrive sains et saufs à Dublin, à voir si ça dure car ici, on roule à gauche, ça commence mal !
On gare la voiture dans un parking (10€80 les 3h… outch !) et on va se promener à pied dans le centre ville dont Grafton Street avec une ambiance très agréable pour y faire du shopping, se promener ou admirer des musiciens et artistes de rues.

Ensuite, viste du Trinity College, l’université la plus ancienne d’Irlande, dont le campus occupe une superficie de 190 000 m².

Puis petite pause au Church Café, un bar dans une église qui m’a été recommandé par une amie, très original ^^

C’est flou… promis on n’était pas bourrés ^^

Puis on se repose au Phoenix Park, avec ses 700 hectars, c’est le plus grand parc urbain d’Europe.
Le soir, on va manger dans un pub typique, le Mulligan Grocer, les menus sont dans de vieux livres, pretty cool !
On avait loué un Airbnb chez l’habitant, sympa dans l’ensemble mais pourquoi il n’y a pas de volets aux fenêtres ?! 😮

Donc, réveil à l’aube pour se rendre de nouveaux dans le centre de Dublin.
Première étape, et pas des moindres, acheter des cartes de bus en se faisant comprendre par le vendeur ^^
Le bus est à étage et ya le free wifi, c’est cool ! Mais il n’indique pas les arrêts / destinations donc à la wannegainebistoufly on a réussi à atterir au Temple Bar. L’un des quartiers les plus anciens et charismatiques de la capitale, ses ruelles étroites sont remplies de pubs et de restaurants.

En se promenant on tombe sur le National Wax Museum Plus, le musée s’élève sur 4 niveaux et s’étend sur plus de 1200 mètres carrés, de quoi prendre plein de photos ^^

Puis on passe à des visites plus historiques : le château de Dublin, bâti en 1204 sur l’emplacement d’un ancien fort Viking ainsi que les cathédrales Saint-Patrick & Christ Church :

On visite une ancienne prison avec (le seul) guide qui parle assez lentement anglais pour qu’on comprenne assez ^^
Kilmainham Gaol a joué un rôle fondamental dans l’histoire de Dublin, la visite guidée constitue une manière divertissante d’apprendre quelques chapitres de l’histoire irlandaise.


On termine la journée par la viste de l’entrepôt Guiness.

Expositions sur les ingrédients qui composent la bière (eau, houblon, orge, levure), des anciennes machines, processus de fabrication, campagnes publicitaires…


Et clou de la visite :
dégustation d’une pinte offerte sur la terrasse du Gravity Bar où l’on a une vue imprenable sur la ville.

Après une nuit peu reposante, on reprend la route direction Newcastle, oui mais avant, pause dans une aire qui en fait s’avère être le point de départ d’une excursion pédestre inimaginable.
A la base, partis pour gravir 3 rochers, on a mis genre 4h de marche sans eau ni nourriture. On n’est même pas allés au bout du sentier, parce qu’a priori Amélie était fatiguée, donc go back to the tuture.

Puis cette fois, on arrive à Newcastle, crevés, on se pose dans un Maud’s café, et on se requinque avec de delicious glaces.
On fait un tour en voiture pour trouver un parking adéquat pour passer la nuit, au passage on voit un Lidl logé dans une espèce d’ancienne église, stylé !

Vient la préparation du festin du soir, sauf que 1er constat : on n’a que des conserves, 2è constat : on n’a pas de casserole… Donc on va au Lidl précédemment cité et on achète une poêle (verte).

Puis c’est parti pour la cuisson, en mode ninja dans la voiture !

Les saucisses / lentilles étaient succulentes… mais la vaisselle dans la mer moins sympa ^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *