J20 – Retour en France

Paris | 18 avril 2019

Bien arrivés à Paris, sans trop de retard.

Récupération de valise puis go RER/métro…
Les transports parisiens nous avaient pas manqués par contre la ponctualité et propreté de ceux du Japon si !!!

On dodo chez un pote qui a pensé à notre manque de bouffe française pour le dîner : saucisson, charcut, fromage, pain, oh yeah !

Paris | 19 avril 2019

Après une bonne nuit de sommeil, on se dirige vers la gare Montparnasse, 9h il est tôt, notre train n’est qu’à 16h48, on va tenter d’échanger les billets… Ou pas, tout est plein et la sncf n’a pas trop envie de faire d’effort (quand on entend qu’ils font même payer les strapontins…)

On se pose dans un parc pour attendre l’ouverture du ciné, une petite séance de 2h pour passer le temps… Ou pas ! Les valises ne sont pas acceptées, sérieux à côté de la gare ???! WTF France ?!

Du coup on va se poser dans un café resto, on se prend un petit dej chocolat chaud tartines, jus d’orange pressées, bien français ^^ Puis on s’incruste jusqu’au repas de midi, on est bien installés alors on reste jusqu’à 15h.

On se bouge enfin pour rejoindre la gare, petit tour par la fnac pour occuper les dernières minutes puis on se rend sur le quai. Et là, oh surprise, le train a du retard… 15min, ok on sait tous ce que ça veut dire, ça passe à 20min puis à 1h… Jusqu’à atteindre les 2h10…OMG j’en peut plus de cette sncf !

On partira finalement à 19h19 soit 2h31 de retard, vive la France…

ENFIN à la maison, arrivés à 22h, on n’en peut plus, on ne mange même pas, bonne douche et dodo !

J17 – Takayama > Osaka

 Osaka | 16 avril 2019

On quitte Takayama pour Osaka, et on se prépare pour 4h de train…
Ça commence bien, en gare on se fait refouler à vouloir réserver des sièges pour le trajet retour de demain, dans ce bled ils font pas trop d’effort, aucune traduction en gare, bon ba on va se démerder tous seuls hein !

Puis, pour rejoindre Osaka, nous avons un changement de 4 min en gare de Nagoya, ça va être tendu !! 20 min avant d’y arriver, on se prépare et on se met devant les portes prêts à descendre ! 12h04 on arrive ! Le début d’une course extrême contre la montre, on dévale les escaliers 8 par 8, valises sous les bras, on aperçoit au loin le quai de notre prochain train… à l’exact opposé d’où l’on est ! Et s’élance tels des guépards chassant la brebis égarée (Amélie, grâce à ses chaussures, à fait une pointe de vitesse à 377km/h, dépassant deux Shinkansen sur son passage). Biim on remonte des escaliers 12 par 12, on arrive devant le quai, notre Shinkansen aussi en finissant son freinage ! Il est 12h07 ! On fait rouler les valises jusqu’en voiture 8, histoire d’être sûrs que les portes ne se ferment pas sous nos yeux ^^ ! Les portes se ferment au moment où l’on passe voiture 10 ! Dammmmned ! Mission accomplished! On arrive en voiture 13, on s’assoie et on ressent des palpitations de joie ! Maintenant on peut déguster nos sandwiches 5* du Family Mart! 

Ha et ici (comme d’autres pays en Asie) il y a des wagons réservés aux femmes, pour être tranquille !

Enfin arrivés à Osaka on va direct à l’hôtel déposer les valises et oh chance, la chambre est déjà prête ! On se pose donc qques minutes, profite du free minibar, et go le château.

Il est beau, il est haut, mais ça reste « petit » vis à vis de ceux de chez nous #vivelaloire ^^

Ensuite on se dirige vers le quartier de Namba, et ses nombreuses boutiques, on se fait plaisir avec de belles grosses glaces

Puis on fait nos pigeons et on claque nos yens en kitkat et pocky :p

Pour finir, petit tour à Dōtonbori au bord de la rivière, avec ses gros panneaux lumineux.

J16 – Takayama

 Takayama | 15 avril 2019

Le soleil pointe son nez, on peut partir à la découverte de la ville !

On commence par une promenade dans le quartier des temples (Higashiyama) qui fait 5,5 km (environ 2 heures de marche). On voit donc, encore, pas mal de temples, et on grimpe dans la montagne, jusqu’aux ruines d’un château… Enfin « ruines » est un grand mot, yavait plus rien du tout… Arnaque !

Puis en descendant, on arrive dans les rues où sont exposés les chars qui auraient dû parader la veille, ils sont assez stylés et très travaillés !

Ensuite on assiste à la Gojunko Procession, sorte de parade de vieux et moins qui globalement tirent tous bien la gueule ! Ça dure 5 min top chrono, et c’est nul à chier 😭. Déception la plus totale pour un festival soit-disant le 3ème du pays !!

On rentre à l’auberge, mauvaise surprise l’accès aux chambres est fermé, on mange donc dans la salle commune sans pouvoir récupérer qques affaires..

Puis on repart pour un autre sentier, Kitayama, qui s’étend sur 3 km (environ 1 heure de marche) et nous fait passer par des coins plutôt « à l’ancienne ».

Par contre la visite d’une ancienne maison à 500¥ no way ! Ils nous ont pris pour des pigeons ou quoi !

Retour à l’auberge à 16h parce qu’on commence à s’emmerder dans ce bled 😁.

J15 – Kanazawa > Takayama

 Takayama | 14 avril 2019

Petit tour par les quartiers de Kazuemachi et Higashi Chaya : bâtiments historiques, artisanat, maisons de thé et geishas, le long de la rivière Asano.

Puis départ pour Takayama (après 2h d’attente à la gare >.<).
On a pu réserver des places pour la 1ère partie du trajet mais pour le second (1h30) blindé de monde on est restés debout dans le couloir au niveau des chiottes 😱. On ne nous y reprendra pas, on a réservé d’avance tous nos prochains trajets ^^.

Une fois à Takayama, la pluie est (comme prévu) malheureusement de la partie !

On se balade le long des arcades abritées en partie jusqu’à l’heure du check-in au Airbnb du soir ! À cause de la pluie, l’unique parade nocturne du festival que l’on était venu voir, à été annulée 😢.

Pour compenser cette frustration, nous nous sommes fait un restaurant où l’on a testé la viande de bœuf de Hida (un équivalent moins connu que le bœuf de Kobe). Le bœuf était super bon, super tendre, et bien gras mais dans le bon sens du terme (pas de morceaux de gras dur…). Bon, ça nous a coûté 90€ pour un seul plat de résistance partagé à deux 😂.

Retour pour dormir à l’auberge sous la pluie…

En espérant que demain sera plus ensoleillé 🌞

J11 – Nakagyō/Kamigyō & Higashiyama bis

 Kyōto | 10 avril 2019

On commence la journée sous la pluie (et on la finira aussi d’ailleurs ^^) donc k-way + parapluies… et en avant le Sho museum, le plus petit musée du monde, 7min top chrono et c’est bouclé (pas ouf et quasi rien de traduit…), heureusement que c’était gratuit !

Puis Nishiki Market qui est un ensemble de ruelles abritées de la pluie, youhou ^^

On prend des melon pan (+glace vanille pour Romain) dans un boui-boui qui les a tout chaud tout frais. Miam miam !

Il y a beaucoup de monde vu que c’est couvert… On s’en va donc voir le château Nijō (bofbof)

puis arrêt McDo, ben oui leurs restos (les bons) ferment à 14h donc pas le choix… (et ça a nous avait un peu manqué faut le dire xD)

La visite du palais impérial est bien plus sympa et avec flyer en français !

Retour en bus jusqu’au temple Kiyomizudera, plutôt badass d’extérieur, mais… Encore en travaux >.<

Sur le retour à l’auberge on passe par une petite rue commerçante avec des magasins sympa et plein de touristes, ils sortent même sous la flotte !

J10 – Shishigatani & Okazaki

 Kyōto | 9 avril 2019

Ici pas de matelas… Ba pour quoi faire ?! Ici pas de rideaux… Ba pour quoi faire ?! Donc ben nuit de merde et plein jour à 5h22 dans la chambre… Nice!

On décole pour une journée pleine de marche, de marches (escaliers) et de temples ! Certains sont stylés, d’autres sont gratuits, d’autres nuls et payants !

Nous avons pu suivre le « chemin de la philosophie », belle promenade pleine de cerisiers.

Le Ginkakuji (pavillon d’argent) est extrêmement simple mais beau et possède un très beau jardin qui contient de la mousse (presque) partout au sol.

On a testé des produits locaux : takoyaki, gyoza, dango, plus ou moins à notre goût ^^

Sur le chemin du retour on passe dans pas mal de petites rues « typiques ». Tout est assez pentu, dans un sens ou dans l’autre…

On se ravitaille au 7eleven du coin puis retour au ryokan pour faire une petite machine et tester le onsen privé (les 43° nous ont léééégèrement assommés… xD)

J9 – Gion & Higashima

 Kyōto | 8 avril 2019

On quitte Tokyo direction :

Arrivés sur place on achète des plats chauds au 7 eleven (finalement c’est meilleur et bcp moins cher que certains restos…) qu’on mange en mode pouilleux dans un petit parking.

On arrive à l’auberge style ryokan, on pose les valises, admire la chambre : tatami au sol, porte coulissante, yukata…

Puis on part explorer les environs, le quartier de Gion, au gré des vieilles rues, ya pas mal de monde dont bcp en kimono, et toujours de beaux sakura. On visite : temple Kodai-ji, sanctuaire Yasaka-jinja, parc Maruyama.

Par contre ici ça ferme tôt 16h, du coup on sera obligés de repasser pour certains temples 🙁

Vu sur un parking : ici les chauffeurs nettoient leur bus quand ils s’ennuient, c’est pas en France que ça arriverait !

Dans la fameuse rue Hanamikoji on croise une Geisha, une vraie qui se presse de rentrer chez elle parmi le flot de touriste.

Et forcément au dodo on est à côté d’un bébé qui chiale et comme les murs sont pas épais…

J7 – Shibuya & Harajuku

 Tokyo | 6 avril 2019

Levés pas à l’aube #minigrassemat, on passe à un konbini acheter le petit dej et direction la gare pour se rendre à Shibuya.

Visite du parc de Yoyogi et du sanctuaire Meji Jingu où il y avait de jolis torii en bois (et une insta-relou) ansi qu’une cérémonie d’un mariage franco/japonais.

Sur le retour, on s’arrête dans un magasin de chaussures pour Amélie, dont les Adidas commencent à faire mal aux pieds ! #çacourtvite

On arpente ensuite la rue Takeshita-dori, avec plein de magasins en tous genres et bondée de touristes où on s’arrête déguster une groooosse rainbow barbe à papa.

On poursuit la descente de cette rue jusqu’à tomber nez à nez devant une boutique officielle BTS…

Puis on trouve un petit spot au calme pour manger et puis direction un café à Shibas

Pour finir direction le fameux passage piéton de Shibuya ainsi que la statue d’Hachikō (un chien de race Akita célèbre au Japon pour avoir, pendant près de dix ans, attendu quotidiennement son maître à la gare de Shibuya après la mort de ce dernier.).

Petite sortie du soir, direction Chatty Chatty un resto de burgers recommandé par Ici Japon (comme meilleur burger de Tokyo) . 20min de marche, 30min d’attente, verdict : un délice pour Amélie (burger végé) et une petite déception pour moi…

Sur le retour on re-passe par le temple de la veille, encore plus mystique de nuit !
Puis on arpente qques rues du Golden Gai en passant par le Robot Restaurant, pour finir par le quartier de Kabukicho

Et comme on est des foufous on s’est tenté une partie de baseball #noob

J5 – Nikko

 Nikkō | 4 avril 2019

Après une super nuit dans la baignoire pour Amélie #insomnie, on se lève à l’aube pour prendre le shinkansen direction Nikko.

À la gare on dépose nos valises dans un coin locker et on demande conseil pour trouver le train, le gentil agent nous réserve des places et nous fait signe de se dépêcher… On court donc ! 

Sur la route on aperçoit le mont Fuji :

et après 2h de transport dont un transfert sans se perdre nous voilà à destination.

On take le bus World Heritage qui fait le tour de toutes les attraction du coin. Premier arrêt : sanctuaire Toshogu, le plus connu, faut dire qu’il y a plein de sous temples et une pagode à 5 étages tous très bien décorés.

Par contre c’est blindés de touristes… Donc on traîne pas trop, next : Futarasan, en travaux donc next : Taiyuin, qui claque sa mère ! Enchaînement de portes et temples superbes, par contre les marches nous ont bien claquées aussi ^^

On part tout de même pour le Rinnoji, avec 3 imposantes statues dorées mais photos interdites 🙁

Là il commençait à faire faim donc on cherche un resto… On tourne 30min pour finalement reprendre le bus et aller dans le mini centre de Nikko où on s’est empressés de rentrer dans le premier resto qui avait l’air correct. Amélie teste le plat typique du coin : des nouilles soba avec du yoba (fine pellicule qui se forme lorsqu’on fait bouillir du lait de soja) et moi je pars sur un curry #sécurité. Verdict : meilleur que l’avant veille midi mais pas transendant, sauf la boisson à base de « plum » trop bon ! 

Une fois requinqués on part à pied à Kanmangafuchi Abyss faire une promenade qui longe une rivière creusée dans une coulée de lave. 

En rentrant à la station, sur le chemin petit arrêt au pont Shinkyo.

On rejoint le nouvel hôtel en n’oubliant pas de récupérer les valises à Ueno. 

Et une fois n’est pas coutume, on cherche un resto, l’hôtel nous a fourni un plan avec un resto de yakitori « secret », on est curieux on y va, et no regrets c’est super bon ! 

J4 – Asakusa & Akihabara

 Tokyo | 3 avril 2019

Direction un petit parc vers la Tokyo Skytree (pas vraiment belle d’ailleurs) plutôt sympa avec pas mal de cerisiers et un temple.

On grimpe en haut de la tour de l’office du tourisme qui permet d’avoir une jolie vue sur la grande porte Kaminarimon.
Malheureusement la rue qui rejoint le temple depuis la porte est blindée de monde.

On s’arrête manger des pancakes aux haricots rouges et patates douces (un peu sec)

Le temple Senso-ji est très imposant, mais la surpeuplade de touristes nous invite à nous diriger vers Akihabara.

En sortant du métro, nous sommes très impressionnés par la quantité et la hauteur de tous les magasins de jeux, d’électronique, maid café et autres trucs bien inutiles… ^^

On rentre ici et là dans qques unes des tours avec des dizaines de machines à pinces (truquées d’ailleurs, RIP 500¥) et autres jeux sur 6 ou 7 étages.

On trouve un restaurant avec un menu traduit et on commande sur une borne (bien pratique !).

On continue de se balader encore un peu, on trouve par hasard un magasin de figurines et bim premier achat d’Amélie : Asuna de SAO 🙂

Puis on va au Kanda Myojin, une imposante porte cache le temple.

Après avoir fait le tour, on rentre à l’hôtel, les pieds en vrac :\
Petit bain relaxant à la poudre de sakura (on reste dans le thème ^^) pour se ressourcer et puis il se fait faim…

Alors go resto de ramen où on mange dans des espèces de box, bizarre mais vraiment délicieux !