Les Hautes-Pyrénées entre copaings !

Cette année, on n’avait pas prévu de vacances mais elles sont venues à nous… Ou du moins on s’est incrustés dans celles prévues par un couple d’amis (Caro&Flo), ba oui faut pas nous dire 2 fois « il y a de la place » !! 😉

Contrairement aux autres voyages, ce coup-ci nous n’avons pas eu le courage de rédiger l’article au jour le jour… (en même temps en se couchant tous les soirs à 22h… xD)
Du coup on se contentera d’un résumé post-vacances :

Samedi 5 septembre, départ 7h, on suit la belle audi direction Argelès-Gazost !

Arrivée au camping vers 14h, accueil pas terrible #formuleduo mais le cadre est top, entre les montagnes et les lapins ^^

Pour se détendre on va à la piscine au parc aquatique : 3 piscines extérieures chauffées, piscine couverte avec jacuzzi, rivière à courant… tout ça avec vue sur les montagnes : le kiff !

Dimanche on se met en condition avec une petite rando pour voir le cirque de Gavarnie, qu’on ne voit pas vraiment au final car il y a beauuuucoup de brume…

on pique nique avec des moutons pas farouches, voire trop envahissants et on rentre par un chemin moins touristique et plus bucolique.

Le soir on se prélasse aux thermes d’Argelès dans une ambiance archéologique 🙂

Lundi on a réservé une rando avec un guide et… on n’était pas prêts (surtout moi, mon genou et mon vertige…) ^^ Une expédition sur les hauteurs du col de Tentes, en grande partie en Espagne, qui nous en aura mis plein les yeux entre les magnifiques panoramas, la faune (isards, marmottes) & la flore (campanules, edelweiss), les cascades, les grottes, les lacs…

Mardi matin on remet doucement nos genoux en marche en arpentant le marché puis l’après midi on repart pour une nouvelle rando vers le lac d’Oncet où on découvre un troupeau de lamas !

Mercredi quand certains sont motivés pour repartir en rando en mode « vie ma vie de berger », nous on décide de se la jouer plus cool et de profiter de la fraicheur des grottes de Bétharram : 2,8 km sur 3 étages de galeries creusées par la rivière dans la montagne calcaire.

Puis on visite les jolis villages de Luz-Saint-Sauveur et Saint-Savin.

Jeudi matin, les gars ont décidé d’aller faire les fifous en vélo, du coup nous les filles sommes allées à Lourdes en espérant revenir avec des genoux en béton, verdict : la ville est super moche, le sanctuaire par contre est très impressionnant surtout la chapelle sous-terraine !

L’aprem on s’aventure au Lac de Gaube, très touristique #vitevite #dernièredescentedans1h #débutdemontéehardcore #enfaitonétaitlarges #instapouffe #j’aimepaslesoeufs #c’estpasl’amabilitéquival’étouffer

Vendredi, dernier jour, dernière rando matinale (sauf pour Caro qui préfère préserver ses genoux, pas en béton du coup #Lourdesarnaque). On part admirer un dernier lac, celui d’Isaby. L’itinéraire fut compliqué, déjà pour trouver le parking, ensuite pour s’y rendre entre les chevaux et les moutons qui skouattent la route, et surtout comme il n’y a aucun balisage, on s’est légèrement perdus au début et on s’est tappés une sacré montée sous la surveillance de la vache noire ! Mais le chemin vallait le coup car on a pu caresser un beau poney puis arrivés à destination faire nos instapouffes sur un rocher au lac 🙂

L’aprem c’est moi qui ai déclaré forfait ce coup-ci et ai laissé mes 3 acolytes faire de la via-ferrata ponctuée de tiroliennes pendant que je profitais de la piscine :p
Et le soir, pour nous remettre de cette semaine riche en émotions, un petit resto light… RACLETTE ! Quoi de mieux pour finir en beauté ?! :p

Weekend de fiançailles

Cette année, vu les circonstances, on a décidé de ne pas faire de « grosses vacances » mais plutôt des weekends par ci par là, histoire de profiter un peu quand même 🙂
On avait déjà prévu ce weekend avant « la grande annonce » et pour le coup, il tombe plutôt bien ^^

Comme je n’avais jamais visité le Mont Saint Michel, cela faisait un moment que je voulais y aller, et vu que ce n’est pas très loin, on en a profité pour aussi se faire une partie de la Côte d’Émeraude.

Allé hop on décolle vendredi matin 9h tapantes pour déposer notre boule de poils en pension puis direction la Normandie en espérant ne pas avoir trop de bouchons…

2h30 plus tard, Mont Saint Michel en vue !! La route a été impec et le soleil nous a suivi ^^
On se gare sur le parking, payant, et on se dirige vers les navettes gratuites, mais en voyant le monde qui attend on se dit qu’on ferait aussi vite d’y aller à pied, et autant profiter du soleil (on préfère un bon coup de soleil à 30 min de queue 😅).

La traversée se fait bien, 30min de marche avec le rocher en fond, c’est joli. Puis nous voilà arrivés, direction l’office du tourisme où il y a encore de la queue, la flemme d’attendre pour juste un plan, on part donc à l’aventure !

On se balade dans les ruelles, on admire les maisons à colombages, les boutiques (qui vendent toujours des bols avec ton nom écrit dessus… Mais qui achète ça en 2020 bordel ?! 😅) et restaurants.

Puis, se faisant environ 13h, on se cherche un petit coin à l’ombre pour manger nos délicieux sandwichs préparés avec amour (avec potentiellement un supplément crachat dans ceux de monsieur suite à dispute matinale 😂)
La pause fut plus courte que prévue car un groupe de fumeurs s’installe juste à côté de nous et ba ça pue quoi !

Donc on repart en balade et décidons de monter sur les remparts car à cette heure il ne doit pas y avoir grand monde, et effectivement nous étions tranquilles pour faire le tour et nous arrêter admirer la vue.
D’ailleurs, on regrette de ne pas être montés plus tôt pour venir y manger nos sandwichs !

Ensuite on se dirige doucement vers l’abbaye pour notre créneau de visite à 14h.

Le tour est assez vite fait (30min), mais l’architecture est plutôt jolie et impressionnante.

Sur ce, on a à peu près fait le tour du site, on se dirige donc vers la sortie, mais avant on s’aventure sur la plage, et on longe le mont en marchant sur le sable et en escaladant quelques rochers.

Là on peut dire qu’on en a vraiment fait le tour ^^ Donc on rejoint la voiture, à pied de nouveau car il y a toujours du monde aux navettes et que nous ne sommes pas pressés.
On va s’enregistrer, déposer nos affaires et se rafraichir à notre hôtel Ibis (merci les parents ! ^^) puis on va se promener un peu dans le centre de Pontorson où on s’arrêtera manger dans une crêperie sympatoche mais où il ne fait pas bon ne pas parler français :

Ho ba no ça c’est la formule only le midi

Dixit une serveuse inconnue (RIP la langue de Shakespeare #greenbeans)

La nuit tombée, on retourne admirer le Mont Saint Michel en se posant dans un champ en attendant que les lumières s’allument.
C’est une autre ambiance (vu qu’on est à 500 mètres quand même 😛) mais c’est aussi très joli à voir. Accessoirement on s’est pris chacun 2 piqures de ces FDP de moustiques.

Après une bonne nuit de sommeil et un petit déjeuner copieux, on prend la route vers Cancale où on trouve un parking gratuit près du port qu’on s’en va donc longer.
Nous revenons par des petites rues puis faisons un rapide tour en centre avant d’aller nous installer au camping.

Nous nous sustentons dans une cafétéria d’un super U des plats pas très bons pour se donner des forces pour la randonnée…
On va se garer sur un petit parking gratuit du port de Briac et c’est parti pour 5h et 15km de randonnée le long du GR34 !

Le parcours est vraiment top, plutôt accessible, et très agréable avec de beaux paysages (dont de multiples vues sur le Mont Saint Michel), des ports, de belles plages, des pointes dont la fameuse Pointe du Grouin 🐽
Bref parfait pour en prendre plein les yeux et respirer du bon air marin 🙂

Je dois avouer, sur la fin je ne faisais pas la maligne et je ne rêvais que d’une bonne douche ^^.
Du coup retour au camping pour un bon décrassage avant de retourner dans le centre de Cancale beaucoup plus animé et bondé qu’en journée.
On se fait plaisir avec des galettes et crêpes (bien méritées 😋) puis on va faire un tour nocturne sur la plage près de notre camping avant de rentrer (en écoutant radio poésie avec en gueststar Adolf) pour une bonne nuit de sommeil. Ouais le camping c’est pas foufou surtout quand on a pas le matos… #pasdematelasgonflable

Du coup, réveillés à l’aube, on prend des forces avec un bon petit dej pour partir pour notre dernière journée direction Saint Malo.
On prend la route qui longe la côte, on s’arrête à quelques coins sympas : pointe du Meinga, plage de la Touesse, petite rando retour du GR34 sur l’île de Besnard, les Rochers Sculptés (nop! on n’a pas payé 2,50€ par personne pour voir 3 cailloux), plage du Val, et pointe de la Varde.

Sur ce, on arrive à Saint Malo, on a de la chance de trouver une place de parking en plein centre à 30 secondes des remparts qu’on emprunte de ce pas.
Par contre, la pluie est de la partie donc on sort k-way et parapluie et on admire quand même les beaux paysages et les fortifications.

Le midi, on se fait un petit resto sympatoche, le Bistro de Jean, dont le menu me régale de l’entrée au dessert !
Pour finir on flâne dans les petites ruelles, histoire de digérer un peu ^^ puis il est temps de rentrer à la maison.

Sa mère il fait chaud !

Cette année, on part en compagnie de mes parents vers Avignon dans le Vaucluse. Au programme : visite des villes alentour sous un soleil de plomb et une chaleur caniculaire.

On loge dans un country club qui n’a de country que le nom, au milieu d’un golf. Le golf est joli mais pas l’appart et la piscine est envahie de monstres appelés enfants.

On commence par visiter la L’Isle-sur-la-Sorgue, la ville où on réside, c’est plutôt mignon. Ces nombreux canaux qui la parcourent ont permis de lui octroyer le surnom de « Venise comtadine ».

Le lendemain, visite de Gordes, un joli petit village en hauteur puis visite d’une grotte souterraine qui abritait un fleuve jadis.

On continuera par une visite d’Avignon, et son fameux pont. A l’intérieur des remparts c’est mignon mais à l’extérieur c’est moche et ya des bouchons !!

Dernier jour, le matin on se fait une petite balade en kayak, il fait frais et beau, c’est agréable. Puis l’aprem on part sur Carpentras, un autre petit village.

Pokemon Trip

Bon alors cette année pour les vacances on a mis le paquet !!!
Accrochez-vous on part en expédition Pokémon *CATCH’EM ALL*

On s’est prévu un petit itinéraire sur la côte Ouest nous permettant de visiter plusieurs villes, admirer les paysages, voir l’océan… et chopper un max de pokémon rares !!!! ^^

On commence ce périple par une virée à Cognac, voir un pote. On fait pas grand chose de spécial, on visite vite fait la ville (très vite même vu que ya pas grand chose à part des hôtels particuliers et la distillerie) et on papote.

Ensuite direction Saintes pour skouater le camping municipal.

Le lendemain on fait un tour de la ville qui est un peu plus sympa que Cognac (église, crypte, amphithéâtre), et ya de meilleurs pokémons ! On a réussi à attraper un voltorbe et un mélofée.

Puis on décolle pour Arcachon pour un nouveau camping… ou pas ! 38€ la nuit simple « en réduc » surement pas ! 😮 Ya pas marqué PIGEON !
Du coup mode warrior on dormira dans la voiture, ça ne sera pas la 1ère fois (ni la dernière) ^^

Mais avant, on fait un petit tour en ville, et chasse sur la plage, on en a dégoté pas mal : électrode, magnéti, voltrobe, magicarpe, magnéton, poissoroy…
On se dirige ensuite sur la plage de Moileau où on se fait un petit repas face à la mer et on termine par une marche digestive, yavait un monsieur mime mais on a pas réussi à le trouver le fourbe !
Par contre on a vu une demande en mariage (elle a dit oui !! ^^).

Après une nuit remarquable…ment horrible on se réveille à l’aube direction la dune du Pilat. Après l’épreuve des 135 marches, on arrive enfin sur la dune et on admire le lever du soleil, c’était superbe. En plus, à cette heure là, yavait presque personne, parfait !

Après avoir profité au max de la vue, et avant que tous les touristes ne débarquent, on se dirige vers Biarritz.
On arrive au camping, on se perd pour aller à notre emplacement qui au final était occupé… donc retour à la case acceuil où on nos a gentiement proposé un autre emplacement « idéal » cad en pente, sol dégeulasse, où on peut pas garrer la voiture et avec plein de voisins… le rêve quoi !

Bref, après une bonne douche bien méritée, on va dans le centre de Biarritz où on réussi à trouver une place gratuite (oui car même le dimanche c’est payant !)

On se promène dans les rues, arrivés à la plage, ya foule ! Horrible, et un peu ridicule.

On se fait une marche sportive sur les remparts en admirant la vue mais en n’oubliant pas qu’on a du boulot, la chasse continue ! Kokyass, carapuce, nidorino nous attendent.

Le soir on se fait une virée à pied dans la ville du camping, Bidart. Le centre est plutôt loin, sa plage encore plus mais il y a des super vagues ! On profite de l’ambiance avec des danses folkloriques tout en combattant dans l’arène pour y placer Locklass 😀

Le jour suivant, on va visiter la ville du jambon (non pas Parme, l’autre ^^). On suit le parcours du petit train comme ça on passe par tous les points à pigeons touristiques. On se fait une visite d’une fabrique de jambon artisanale avec une dégustation à la fin, c’était sympa à faire.

On continue de se balader dans les petites rues piétonnes, on se fait un resto typique avec plein de fromage de brebis, miam ! Puis après l’impressionante cathédrale on se fait plaisir avec des glaces du champion de glace, très bonnes.
On ne fera pas le jardin botanique qui était fermé et on rentre au camping se relaxer au bord de la piscine.

Après une nuit pas très reposante à cause des voisins qui ont fait une teuf jusqu’à 6h… On décolle pour Saint Jean de Luz, à juste 10min de route, sauf si bouchons >.<
Et c’est parti pour le tour découverte de la ville : maison de Louis XIV, hôtel de ville, les canons, la cité des corsaires, la tour moche du russo-parigo et la plage.

On teste une spécialité pas vraiment locale, les coucougnettes (amande entière enrobée de chocolat noir, roulée dans un mélange d’amandes broyées, sucre de canne, brandy au gingembre et armagnac)… pas mal mais pas transcendant.

Puis on va au camping municipal préparer la tente. Il n’est pas tard donc on va terminer la journée sur la plage, qui s’avère être en cailloux et pas en sable, ça fait mal aux pieds !
Nuit au calme, ça fait du bien, et direction Hendaye où on commence par visiter le château d’un mec friqué du 19è, c’était sympa, belle demeure avec une bibliothèque stylée. Puis on va faire bronzette sur la longue et belle plage pendant 3h.

Le soir on va se faire un petit tour en Espagne, on se balade tranquillement puis on va se prendre un verre en toit terrasse avec une jolie vue bien que des nuages des Pyrénées pointent leur nez.

Retour en France en passant par la case Ricard, on va manger au camping dans un resto de gauffres salées très bonnes.

Dernier jour, on part visiter Espelette.
On fait un petit tour du centre en plein soleil qui tappe sur nos jolis coups de soleil (merci Hendaye beach ^^).

Ya plein de piments un peu partout (« j’aime le piments d’Espelette ! »), pendus aux façades des maisons/restos.

Sinon ba c’est tout, le château/mairie/office du tourisme c’est pas folichon, donc on enchaine direction Saint-Jean-Pied-de-Port.
On se balade dans les rues piétonnes, puis la faim se faisant sentir on s’arrête dans une crêperie où on déguste de super bonnes galettes, petit coup de coeur pour la poulet thai + caramel beurre salé ! ).

L’aprem, ascension de la Citadelle qu’on ne peut même pas visiter, la lose et en retournant à la voiture on voit un prospectus pour un mini golf donc on se décide de se faire du mal pour notre dernière activité ^^
Le circuit est semi-ombragé donc on ne s’attarde que sur quelques trous, et une fois la victoire écrasante de la blonde prononcée (à 2pts), on est fin prêts pour rentrer, direction la maison et notre lit <3

RochRoch

Bon alors cette année on part pas trop loin pour pas trop cher… Direction La Rochelle.
A la base on voulait juste aller aux Francofolies, on en a profité pour passer quelques jours à visiter la ville.

On a réservé une Airbnb à Aytré, un petit bled à 2h à pied du centre de La Rochelle, l’appart était pas mal mais ça manquait d’une porte de salle de bain…
A Aytré ya pas grand chose à part des trains, plus ou moins bruyants, une plage avec des wc publics sans pq et un stop que personne ne marque.

Du coup on est allés à la Rochelle, à pied parce que monsieur n’a pas voulu prendre les vélos comme prévu… en longeant la côte. Certes c’est très joli mais un peu fatiguant.
On a visité le centre, les rues à arcades, on a mangé quelques glaces chez Ernest, perdu 1h30 dans l’aquarium qui est pas extraordinaire mais qui a quand même des poissons en alu ! ^^

Le lendemain direction les FRANCOFOLIIIIES !!! Bon mais en fait c’est que le soir, on a donc passé la journée avec un pote en mode bar, balade et re-Ernest le matin, puis l’aprem, puis le soir quand les autres sont arrivés.
Bon alors, les franco c’est pas mal mais c’est grave trop petit pour le monde qu’il y a ! Selah Sue a fait un gros bide on a pas trop compris pourquoi, et il faisait hyper froid pour un 11 juillet !! Sinon c’était quand même bien cool 🙂

Puis le dernier jour on a revisité le centre, petit tour au port, dernières glaces et le soir on a eu droit à un joli feu d’artifice !

Est Side Story

C’est parti pour une virée pour voir nos grands-parents et passer des entretiens pour la blonde…
Donc première étape La Flèche, où la mamie a organisé un weekend-end familial (une boum quoi ! ^^).
On profite des gens, du beau temps et de la bouffe.

Le lendemain on décolle pour Paris, on arrive sur les coups de midi, on part à la recherche d’une brasserie pour manger punis entre des gens chiants.

Puis c’est l’heure des entretiens pour Amélie. On passera les détails (mais elle a eu le job!).

Une fois fini, on part pour Yutz avec des bouchons à la sortie de Paris, normal !!

On arrive vers 23h, tellement fatigués qu’on va se coucher direct.
Le lendemain on papote avec les grands parents puis on passe voir le reste de la famille du coin.

Le jour suivant on s’en va visiter Luxembourg ville avec son magasin de vinyles (#versionpirateespagnolethewall) et ses musée (#chéper #vitrinesvides).

Le soir on s’est arrêtés dans un Best Western, cher mais la chambre était canon !

Lendemain matin, réveil difficile pour la blonde : super chambre, lit de compet mais oreillers de merde !
Bref, on reprend la route direction Bruxelles. On visite le centre ville, on va évidemment voir le fameux Manneken-Pis (il est tout petit et bien planqué le fourbe !), et il était déguisé avec une veste blanche et une guitare électrique rouge, yeaaaah !

Il est temps de reprendre à nouveau la route, mais quitter la ville c’est mission impossible, pas de panneaux ! Comment on trouve le chemin de la France ?! Pas de boussole non plus pour nous aider… alors à l’ancienne : on suit le soleil ! Et grâce à notre technique de vieux sioux on arrive en terre sainte : France en vue !
On roule jusqu’à Valencienne où se fait un ciné avant d’y passer la nuit, pas dans un hôtel de luxe, on se contentera de la pupute. Et oui, nuit à la onegaine, sur le parking du Gaumont, même pas peur ! Ou preque.. ya des gens chelou qui trainent dans le coin, et la voiture bouge… BOUGE ! Petite frayeur car quelqu’un n’a pas serré le frein à main… ^^
Comme on est pas rassurés, on décide de bouger la voiture (volontairement cette fois), en pleine nuit on fait demi-tour sur ue aire d’autoroute, on se faufile entre des camions qui bloquent la route, on prend un sens interdit et on trouve enfin une place qui nous plait, pas trop loin d’une boutique.

La nuit fut courte et pas très reposante, mais la route nous attend, alors go direction Rouen chez les grands-parents d’Amélie.
Weekend belotage et glandage avec une petite visite de la ville dont l’église Sainte-Jeanne-d’Arc et le Gros-Horloge (oui oui il n’y a pas de faute… xD)

Puis, après toutes ces péripéties, on rentre enfin à Angers après 1727,4 kms.

Noirmoumout’

En route pour l’ile de Noirmoutier ! On prend l’autoroute, ça va plus vite sauf quand on roule à 80 km/h…

Bref on arrive à destination et on prend le passage du Gois, au retour on passera surement par le pont pour avoir une autre vue.

Hop arrivés au camping direction emplacement 201, joli nombre… mais sale emplacement ! On installe la tente puis on part se balader en vélo dans le centre où on a pu voir un gros jeu d’échecs à taille humaine, et le long de la plage qui borde le camping.

Le lendemain, Amélie est totalement cramée de partout à cause de notre balade à vélo d’hier ! Mais on va quand même à la plage faire bronzette (avec de la crème solaire cette fois !) et baignade (eau pas si froide que ça).

We <3 Paris !

Notre excursion à la capitale !

Samedi: Levés 8h30 sous la pluie ! On a découvert les joies du RER/métro… Direction le Louvres, où nous avons pu admirer Mona Lisa, la Vénus de Milo, et des Egyptiens qui font la macarera…

Après, comme la pluie était toujours avec nous, on a parcouru les galeries Lafayette, on a fait un tour à la fête foraine puis on s’est posés au jardin des tuileries où on a découvert une technique ancestrale de survie (on est gentils, on la partage avec vous !) : Comment cacher son pack de 20 bouteilles d’eau?! Dans la poubelle bien sur ! ^^

Dimanche: Sous le soleil…la pluie parisienne nous revoilà de sortie !
Pour être abrités nous décidâmes d’aller au musée Grévin, évidemment on a vu des stars comme Madonna, Tony Parker, Tomb Raider…

Lundi: Nous revoici à l’assaut de Paris encore et toujours sous la pluie.
Cette fois direction la tour Montparnasse où nous avons eu une belle vue panoramique.
Ensuite on a contemplé la cathédrale Notre Dame, magnifique.

Mardi: Enfin un peu de soleil et donc go to la tour Eiffel !!!
On l’a montée à pied (trop de monde à l’ascenseur !)

Pour finir, on s’est fait les champs Elysées, avec l’arc de Triomphe et un magasin Disney^^.

Bike Trip To Doué

Dans une folle envie d’aventure, nous partîmes en bike trip à Doué la Fontaine en voiture. Le vélo, on comptait en faire sur place, aux alentours… Le programme : Zoo, troglodytes, et glandouille quand même, c’est les vacances !

On a donc visité le zoo, puis une roseraie fort sympathique, avec plein de variétés de roses aux noms plus ou moins originaux (à Foullon).

Mais le périple s’acheva plus rapidement que prévu car le chef était fatigué… Donc retour à la maison ! 

Holiday Love Trip : Rennes

15h00 : Départ pour Rennes (au lieu de 14h30 prévu mais bon on dira rien c’est damoiselle qui conduit ! )

Dans la voiture, discussion très philosophique, élaboration de la théorie de l’accident. Conclusion : c’est mieux si on en a pas !!

17h20 : Arrivée à destination.
On s’est promenés en ville, fait les magasins, et surtout on s’est arrêtés à « Transat en ville », où on a pu se reposer, faire des jeux et écouter des groupes de musiques.

Le dimanche, départ pour la mer : Dinard. On passera que quelqu’un avait oublié son duvet et qu’on s’est galérés pour faire le plein…

Dès l’arrivée, baignade dans la mer, puis installation dans le camping à côté des toilettes et des douches (très colorées!).

On a été flamber (ou pas) au casino, fait des promenades au bord de la mer sur des remparts, vu de beaux paysages.