Porto City Break

Mardi 2 Mai 2017 : 10h39, c’est parti pour notre weekend portugais !

Direction l’aéroport en transport en commun, ça se fait bien, une petite heure plus tard on arrive à Nantes Atlantique.
L’aéroport est IMMMMEEENNSSSSE… tout petit ! ^^ On risque pas de s’y perdre au moins.

Après 45 zones de passage / contrôle, on monde à bord d’un petit Boeing Transavia, Amélie commence réellement à flipper (#firstflight).

L’avion part en direction de la piste de décollage à 2 à l’heure, je lui fais croire que l’avion a déjà décollé, qu’on ne touche déjà plus le sol => elle m’a cru… ce n’est que quand l’avion a fait demi-tour et a fait un 0-300km/h en 10sec qu’elle a compris que c’était ça le vrai décollage !!!

Après 2/3 turbulences bien funny (ça dépend pour qui… #sensationsfortes), l’avion a pris sa vitesse de croisière direction Porto.


L’aterrissage fut moins traumatisant pour Amélie, ouf !

On récupère la ligne E du métro direction le centre ville, et l’office du tourisme où on récupère tous les flyers de bons touristes ^^

On se dirige ensuite vers l’hôtel, qui fait face à une belle place, la chambre est moche, disons les choses comme elles sont, et ça donne pas des masses envie… m’enfin c’est un 2*, le lit à l’air « propre ».

Une fois installés, on part direct faire nos bons touristes ! Direction la librairie « On s’fout de votre gueule », heu pardon, Lello, 4€ l’entrée pour un joli escalier en colimasson…

Bref, on visite des églises typiques portugaises, très belles à l’intérieur surtout, tout en détail, plaqué or… y’en a partout de l’or ! Puis on monte les ~200 marches d’une tour qui offre une belle vue de Porto

Ensuite on cherche à manger et après 45 restos on tombe sur un « presbytère » (Reitoria) qui sert des focaccias avec des produits qui ont l’air frais !
Et tenez-vous bien, 2€ le Coca !! Really Man ?! (on apprendra par la suite que ça descend même à 1,30€ !) Nan mais en France on nous prend pour des pigeons !!! :O


Bref c’était hyper bon, puis on retourne se balader dans les petites rues à la tombée de la nuit.

C’est le jour 2, on se lève de bonne heure, il fait beau, on va petit-déjeuner en terrasse, simple mais agréable.
Et go to shopping #chasseausacàdos, on fait les rues commerçantes, le marché de Bolhao avec les stands à pigeons et les beaux sacs en liège et azuelos…
La gare de Sao Bento est stylée mais le métro pourri !

Ensuite on se dirige vers le jardin du palais de cristal qui se trouve être une grosse boule moche, ya des paons, des mouettes, des pigeons et des coqs.

Next, le centre de photographie (+ ou – chelou) situé dans une ancienne prison. Après on passe devant des monuments sans grand intérêt, dont beaucoup d’églises, on va au bord de l’eau, on admire le paysage, les caves à vin, puis on se tappe touuuuuute la montée pour retourner à l’hôtel, petite pause, puis ça repart pour diner, à 100m à côté, petite pizzeria.

Jour 3, pas mal de nuages, nickel on va moins cramer ^^
Direction la cathédrale, puis on voulait aller voir la muraille mais comme tout le reste, elle était en travaux -_-

On se dirige donc vers le pont Louis (rien de spécial, c’est un pont en acier quoi…), puis visite du monastère Serra do Pilar, 2€ pour 1min30… record de l’arnaque ! Même un Coca ça vaut plus le coup xD

On redescend sur les quais via des escaliers et des passages secrets, direction un petit resto de tapas, typique 🙂

Ensuite on a longé le Douro jusqu’à la mer, il y avait quelques vagues, on a fait le retour en tram « à l’ancienne » jaune, très sympa.

Pour le diner, je fais plaisir à ma chérie et c’est sushis, j’ai pris le plat débutant (ou femme enceinte) qui avait du poisson cuit vapeur et non cru. C’était une très très très bonne découverte.

Dernier jour, après une nuit moins plaisante à cause des voisins bruyants et des travaux, on s’arrache direction la Casa da Musica, mais il n’y a rien à faire, le stand Tesla ❤️ à côté est bien plus intéressant.

Il pleut à verse, on tente de rejoindre un centre commercial pour s’occuper à l’abri, bon il était pas super, du coup on part pour l’aéroport, la zone duty free est plus sympa qu’à Nantes !